mercredi 14 mars 2018

Traitement des dossiers chez APLOMB INTERNATIONAL. Les délais nécessaires.


Par Gérard Faure-Kapper

Les demandes d'intervention sont en forte hausse. Nous avons réorganisé notre cabinet notamment en renforçant l'équipe.

C'est maintenant 4 personnes qui travaillent à temps plein.

Il faut savoir que l'on s'attaque aux banques, c'est à dire des organismes qui ont le temps, l'argent et le pouvoir.

Heureusement la justice fonctionne bien. Les juges sont impartiaux pour peu qu'on leur présente des preuve chiffrées de nos revendications.

Les avocats des banques s'adaptent également. Ils savent qu'ils ont tort et essaye d'infléchir les décisions en demandant des dossier de plus en plus complets.

Les associations de consommateurs sont un allié de poids pour les banques car elles compliquent l'établissement des preuves en demandant le regroupement des frais.


Malgré tout ça, l'APLOMB a su anticiper les nouvelles exigences et s'est adapté.

Récemment par exemple, à l'issue de notre démarche auprès de la répression des fraudes, nous avons dû refaire entièrement 412 études de frais. C'est un travail considérable.

Nous avons également donné une information plus régulière par l'intermédiaire de ce blog, ce qui a réduit considérablement les appels téléphoniques.

Il faut savoir que, quand vous appelez, la personne cesse son travail. De plus, elle n'a pas le temps de consigner la conversation car un autre appel se présente.

Les clients l'ont bien compris et aujourd'hui le nombre d'appels direct a considérablement diminué.  Il n'y a plus que 5 ou 6 clients qui appellent encore tout les jours. Avant, c'était en moyenne 50 appels quotidiens.

Bien sûr que vous avez besoin de renseignements. Pour ça, l'Email est le seul moyen. Plus votre demande sera brievement et clairement formulée, plus nous vous apporterons une réponse rapide, claire et précise.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire