mardi 14 mars 2017

Pourquoi les huissiers doivent-ils voter Macron ? Parce qu'il leur assure un avenir radieux




Par Gérard Faure-Kapper



Vous le savez, je ne veux en aucun cas intervenir dans cette campagne électorale. Ne votant pas en France, je n'ai donc rien à dire. Et puis, votre cerveau est assez encombré par tout ce que vous entendez.

Néanmoins, je vais faire une exception pour une corporation: les huissiers de justice. Si le mot "gratitude" a un sens pour eux, ils doivent se précipiter pour voter Macron.


En voici la raison.


Un huissier a deux fonctions.


Il est d'abord officier ministériel assermenté. Parmi ses rôles, il fait des constats et doit signifier des actes juridiques aux particuliers. Le plus connu étant l'ordonnance portant injonction de payer.


Mais, un huissier ayant des charges importantes à amortir, la loi lui autorise de pratiquer un autre métier: Celui d'agent de recouvrement "amiable". C'est le même rôle qu'un cabinet de recouvrement.

Ainsi, il "achète" des créances "pourries". Elles sont vendues principalement par les banques.

Il s'agit notamment de "découverts" en compte ou de crédits qui ne peuvent plus être récupérés par les voies judiciaires normales.

La banque vend sa créance environ 20% de sa valeur. 

L'huissier "cabinet de recouvrement" va essayer de récupérer cette créance auprès du client par des moyens de pressions, harcèlement téléphonique, menaces, intimidation, et j'en passe. Pour avoir plus de détail, allez voir le bureau de la mafia locale, ils vous expliqueront comment faire "cracher" un client.


Comment une banque peut récupérer une créance ?

Voici la voie normale. La banque mandate un huissier qui va demander au juge la délivrance d'une ordonnance portant injonction de payer.

Après les vérifications d'usage, le juge va valider la dette ou va la rejeter. Il peut aussi la valider partiellement.

Puis, muni de cette ordonnance, l'huissier va venir vous la signifier.

Si vous n'êtes pas d'accord, vous faites opposition.

Il sera alors prévu une audience au tribunal au cours de laquelle vous ferez valoir vos arguments.

L'argument principal étant que la partie adverse est incapable de vous fournir la preuve que cet argent est dû.


Le problème pour les huissiers

C'est que très peu de créances étaient réellement dues. Elles ne pouvaient pas être validé pour plein de raisons, notamment la forclusion.

Donc, à part menacer agressivement, l'huissier ne pouvait rien faire.



Ce qu'apporte la loi MACRON aux huissiers:

L'idée de ce ci-devant ministre socialiste était de se passer des juges.


Désormais, un huissier peut se passer du tribunal pour valider lui même une créance. Avant, il n'avait pas les preuves de son existence. Aujourd'hui, il ne les a toujours pas, mais il a le pouvoir de valider d'anciennes créances, souvent remboursées depuis longtemps.

Et donc, il va signifier cette créance pourrie restaurée.

Si la personne ne fait pas opposition, et comment pourrait-elle le faire, le titre devient exécutoire.

Et l'huissier n'a plus qu'à se servir sur son salaire ou son compte en banque..


Et voila l'activité de notre huissier relancée.

Il va se procurer, à très bas prix des listes de nom et d'adresse de personnes qui ont emprunté un jour.

Il va établir des documents exécutoires et leur signifier.

Et il n'a plus qu'à se servir.


On va me répondre: ce n'est pas possible, c'est trop facile, c'est n'importe quoi. Je ne vous croie pas.

Ok, mais ne venez pas vous plaindre quand ça vous arrivera.




Je m'adresse aux huissiers et aussi aux banquiers, votre intérêt est d'installer l'un des vôtres à la tête de l'Etat. 










2 commentaires:

  1. Bonjour à tous,

    Merci Monsieur Gérard Faure-Kapper ainsi qu'à toute votre équipe...
    Dieu vous le rendra.... ou pas. En tout cas nous FR on vous porte dans nos coeurs.

    RépondreSupprimer
  2. Macron est un leur....On s'avait que les banques créaient la monnaie à partie de rien,aujourd'hui ils inventent un nouveau concept,le candidat à l'élection présidentielle créé à partir de rien,du néant....Le néant c'est ce qu'ils nous attends si l'on continue à ce faire manipuler de cette façon par les médias qui sont entrain de nous voler le semblant de démocratie qu'ils nous restent.Sinon,je confirme vos dires Gérard,l'huissier pourra à la demande d'un créancier et après l'envoie de cette demande en AR au soit disant débiteur,mettre en place une demande simplifié et délivré,sans autres formalités un titre exécutoire.Voila ce qu'ils nous attends, le leurre et l'argent du leurre....Réveillons nous sinon se sera En Marche.... funèbre;

    RépondreSupprimer