Association pour la légalité des opérations et mouvements bancaires

lundi 8 octobre 2012

Coup de filet anti-terroriste contre le système bancaire.




Par Gérard Faure-Kapper

Chacun pouvait se rendre compte que les Banques allaient accentuer la pression sur les citoyens. L’objectif étant de les ponctionner avant que le gouvernement le fasse.

Des informateurs nous avaient prévenus qu’après la crise grecque, elles avaient l’intention de se refaire sur les clients de base.

De plus, elles ont le soutien actif du gouvernement qui met à leur disposition les officiers ministériels qu’il protège en fermant les yeux sur leurs agissements illégaux.

Dès lors, devant ces actes de terrorisme financier, les citoyens se devaient de réagir.

Nous avons lancé une lettre et nous demandons à chacun de la copier/coller et de la glisser dans les boites aux lettres des agences bancaires.


L’objectif étant de « retourner » en notre faveur le personnel des banques pour qu’il cesse d’être complice. Ils ont d’ailleurs tout intérêt à le faire. L’avenir n’étant pas à la création d’emplois dans la banque, ils risquent de se retrouver sur le marché du travail. Et un séjour dans la banque, ça fait tâche sur un CV. Un peu comme un séjour en Afghanistan.

Second objectif, neutraliser les « percepteurs assermentés » que sont les huissiers de justice. Là encore, nous leur rappelons la loi en demandant à chacun de leur envoyer une lettre systématiquement après chaque relance.



La Résistance, la vraie, celle qui veut protéger les valeurs et principes républicains, cette Résistance est l’œuvre de petites actions quotidiennes, presque anodines mais effectuées en masse et de manière synchronisée.

www.aplombfrance.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire